Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire sur la décarbonisation Chaire UNESCO de développement curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Laboratoire des Afriques Innovantes (LAFI) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Observatoire sur les migrations internationales, les réfugiés, les apatrides et l’asile (OMIRAS) Réseau d’analyse stratégique (RAS) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Ouvrages collectifs | Dirigé par Andréanne Bissonnette et Élisabeth Vallet, respectivement chercheure en résidence et directrice de l’Observatoire de géopolitique

Borders and Border Walls : In-Security, Symbolism, Vulnerabilities

Routledge, 2020, 228 pages, 22 septembre 2020

This book addresses the recent evolution of borderlines around the world as an attempt to control transnational movements with a view to securitization of borders rooted in the need to control mobility and preserve national identities.

This book moves beyond physical borders and studies new manifestations of borders such as technological and symbolic walls. It brings together scholars from various academic fields such as geography, political science and Border Studies to examine the various movements, functions and articulations of international borders. It explores two main issues : How international borders have become enforced lines of demarcation and division, reinforcing national identity and impacting national and regional dynamics ; and the material and immaterial, discursive and concrete expressions of borders and the impacts of the transformation of bodies into threat to be monitored, as daily lives become sites of border enforcement.

Offering multidisciplinary insights on the growing phenomenon of border walls, this book will be of interest to undergraduate and postgraduate students of Border Studies, European Studies, International Relations, Political Geography, and Regional Studies.

Pour en savoir davantage sur cet ouvrage, veuillez consulter le site internet de Routledge.

Mots-clés

D'autres publications

Guy Saint-Jacques est ancien ambassadeur du Canada en Chine et fellow de l’IEIM

Ouïghours au Xinjiang : l’ampleur de la répression dévoilée au grand jour

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

L’entrevue a été accordée à La Presse, 25 mai 2022, par Guy Saint-Jacques

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

Mai 2022, 24 mai 2022


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)