Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire sur la décarbonisation Chaire UNESCO de développement curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Laboratoire des Afriques Innovantes (LAFI) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Observatoire sur les migrations internationales, les réfugiés, les apatrides et l’asile (OMIRAS) Réseau d’analyse stratégique (RAS) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Portraits | Portrait de l’IEIM

L’IEIM vous présente Christian Deblock, directeur sortant du Département de science politique de l’UQAM

Économiste de formation, M. Deblock s’est aussi fortement impliqué auprès du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM), 1er juin 2020

Figure de proue du Département de science politique de l’Université du Québec à Montréal, Christian Deblock a eu l’amabilité de se prêter au jeu de l’examen rétrospectif sur son parcours académique.

À la veille de la fin de son mandat en tant que directeur du Département, l’Institut d’études internationales de Montréal souhaitait mettre à l’honneur la trajectoire d’un professeur dont l’action a beaucoup contribué au rayonnement de l’UQAM. 

M. Deblock a notamment livré les messages suivants :

Sur la crise actuelle de la COVID-19 :

Cette crise nous invite donc à réfléchir à la manière dont on peut conserver ces idéaux d’action collective dans une société qui sera beaucoup plus dématérialisée, davantage interconnectée et encore plus individualiste.

D’un point de vue géopolitique, il est intéressant de constater que la Chine se sert de cette crise pour renforcer son influence à Taïwan et à Hong Kong.

Sur l’UQAM et la communauté étudiante :

L’UQAM n’a absolument rien à envier aux autres universités montréalaises […] Il faut encourager les étudiants à se mettre davantage de l’avant.

Donc, pour résumer, voici mes conseils : choisir un sujet qui vous plaise, travailler sans avoir peur de relever les manches et surtout, garder un lien avec la réalité.

Découvrez le portrait complet de Christian Deblock en pièce jointe.

Propos recueillis par Gauthier Mouton.

Mots-clés

D'autres publications

Guy Saint-Jacques est ancien ambassadeur du Canada en Chine et fellow de l’IEIM

Ouïghours au Xinjiang : l’ampleur de la répression dévoilée au grand jour

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

L’entrevue a été accordée à La Presse, 25 mai 2022, par Guy Saint-Jacques

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

Mai 2022, 24 mai 2022


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)