Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire sur la décarbonisation Chaire UNESCO de développement curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Laboratoire des Afriques Innovantes (LAFI) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Observatoire sur les migrations internationales, les réfugiés, les apatrides et l’asile (OMIRAS) Réseau d’analyse stratégique (RAS) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

La crise

Economie politique des gilets jaunes

La Crise, numéro 44, mai 2019, 15 mai 2019

Résumé

La crise sociétale que connait la France depuis six mois avec le mouvement dit des "Gilets jaunes" n’est qu’un synptôme parmi d’autres d’un malaise profond dans les sociétés occidentales, qui ne peut qu’interroger les économistes sur les concepts et grilles de lecture de leur boîte à outils. Certains de ces outils ne méritent-ils pas d’être reconsidérés, soit pour obsolescence et inadéquation, soit pour modifications dans leur champ de pertinence ? C’est notamment le cas :

  • de la traditionnelle typologie des revenus salaire/profit/rente qui devient plus formelle qu’opératoire,
  • de la notion de croissance appauvrissante qui voit son champ de pertinence s’élargir,
  • de l’intégration économique internationale (multilatérale et régionale) et de la supposée symétrie d’une désintégration économique internationale.

ISSN 2563-9234

D'autres publications

Guy Saint-Jacques est ancien ambassadeur du Canada en Chine et fellow de l’IEIM

Ouïghours au Xinjiang : l’ampleur de la répression dévoilée au grand jour

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

L’entrevue a été accordée à La Presse, 25 mai 2022, par Guy Saint-Jacques

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

Mai 2022, 24 mai 2022


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)